Objectifs

  • Sensibiliser les élèves aux différents handicaps dans le monde
  • Les élèves prennent conscience du regard porté sur les personnes en situation de handicap à travers les âges et de l’importance des lois adoptées au XXe et XXIe siècles
  • S’approprier des outils et des méthodes
  • Mobiliser des outils numériques

Accès souhaitable à l’application Folios

 

Fiche pédagogique

Pour accéder aux contenus des rubriques suivantes, cliquez sur chaque flèche.

Niveaux de classe

  • Collège : cycle 4 (4e, 3e)

Disciplines

  • Français
  • Histoire-géographie-EMC (activité 2) éducation aux médias et à l'information.

Objectifs du parcours Avenir

Objectif 2 : développer le sens de l'engagement et de l'initiative

Compétences du socle

Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre

Domaine 3 : La formation de la personne et du citoyen

 

Déroulement des activités

Activité 1 : Le handicap dans le monde

Objectif spécifique de cette activité : les élèves devront mener une première réflexion autour du handicap dans le monde. Le quiz « Le handicap dans le monde » est dans "Supports de travail". Vous trouverez la correction dans "Outils et corrections". Pour chaque question, les élèves  peuvent faire des recherches sur les sites ressources proposés qui sont disponibles "Sur le web". Ils réfléchissent ensemble, travaillent en binôme et ensuite découvrent la réponse. Ils peuvent faire des recherches sur les termes suivants : "convention internationale", "dignité", "égalité", "libertés fondamentales", etc. Ils consulteront ensuite le site de handicap international accessible "Sur le web".

 

Activité 2 : Le handicap à travers les âges

Objectifs spécifiques de l’activité : les élèves prennent conscience de l’évolution du regard porté sur les personnes en situation de handicap et de l'importance des lois votées durant les XXe et XXIe siècles. Ils apprennent à réaliser une frise chronologique.

Modalités : salle informatique avec accès Internet.

En binôme, les élèves effectuent sur Internet des recherches pour trouver des informations ou des images sur l’histoire du handicap en France. Un mode d'emploi pour réaliser une frise (mode d'emploi de la frise) se trouve dans "Outils et corrections" et un autre en ligne "Sur le web".

Une fois leurs idées triées et classées, les élèves créent une frise chronologique sur le site frise chronos disponible "Sur le web".

Temps 1 - Recherche d’informations

Chercher sur Internet et au CDI des dates sur l’histoire du handicap en France :

  • La place des personnes handicapées dans la société française à travers les siècles
  • Les différentes lois "handicap" en France

Vous pouvez les aider en vous appuyant sur le document « événements » qui se trouve dans  "Supports de travail".

Temps 2 - Création d’une frise chronologique

Ouvrir le site « frise chronos ». Les élèves doivent créer une frise chronologique et y placer les différents éléments qu’ils auront trouvés.

Pour vous aider à utiliser le logiciel de frise chrono, vous pourrez consulter le site « créer des frises numériques » accessible « Sur le web ».

Temps 3 - Regarder le diaporama

Ce diaporama se trouve dans la rubrique "Outils et corrections" accessible uniquement si on est connecté. Si l’enseignant/e n’a pas le temps de travailler sur le logiciel de la frise chronologique, il peut néanmoins faire réfléchir les élèves, les guider dans leurs recherches sur le handicap à travers les âges et approfondir ensuite avec le diaporama.

Prolongement d’activité :

En français, les élèves pourront travailler sur le vocabulaire lié au handicap à travers les temps

  • En cherchant des synonymes du mot "handicap", "personne en situation de handicap" et en les classifiant (connotation positive, négative, pas de connotation particulière)
  • En notant les évolutions dans l’usage de ces termes au travers des siècles
  • En utilisant des extraits d’œuvres d’époques différentes qui montrent cette évolution

Synonymes de mots pour parler d'une personne en situation de handicap (toutes connotations confondues) : aliénés, anormaux, arriérés, boiteux, bossus, débiles, déficients, désavantagés sociaux, déviants, difformes, diminués, estropiés, handicapés, idiots, impotents, inadaptés, incurables, infirmes,  incapables, invalides, malformés, mutilés, paralysés, paralytiques, personnes à mobilité réduite, personnes dépendantes, personnes exceptionnelles (terminologie canadienne), personnes handicapées, tarés, etc.

 

Activité 3 : Découverte des handicaps invisibles

Non seulement toutes les situations de handicap ne sont pas forcément visibles, mais les situations invisibles de handicap sont majoritaires !

Temps 1 - Qu'est ce qu'un handicap invisible ?

Dans un premier temps, demandez à vos élèves de réfléchir aux handicaps invisibles qu'ils connaissent, ceux auxquels ils n'auraient pas pensé... Vous pouvez leur proposer de visionner les vidéos accessibles "Sur le web".

Ils répondront ensuite au " quiz les handicaps invisibles " en ligne ou en version Word dans "Supports de travail".

À la fin du test, le constat est fait qu'en réalité, la liste est infinie ...

Temps 2 - Réalisation d’une revue de presse ou écriture d’un article

Effectuer une recherche documentaire sur un handicap invisible ou une personne connue  qui est dans cette situation : réaliser une revue de presse en rédigeant en français et/ou en anglais des brèves sur la thématique choisie ou écrire un texte de 3 000 à 4 000 caractères dans un style journalistique et le présenter comme un article de presse,  avec photo(s) légendée (vérifier les droits), grand titre, intertitre, etc ...   L’utilisation de différents logiciels de traitement d’image peut être requise. Cette revue de presse ou cet article pourront être diffusés sur le site ou dans le journal de l'école.L’utilisation de l’application Folios facilitera la réalisation de la production et la mise en commun des travaux.

Prolongement d'activité

Pour les troubles dys : il existe des sites pour adapter un texte en ligne pour un élève dys (Arial 20, double espace entre les mots, double interligne et alternance de couleurs et de lignes). Les ressources sont disponibles "Sur le web".

 

Activité 4 : Orientation

L’objectif de cette activité est de donner quelques exemples d’élèves en situation de handicap qui sont en cours d’orientation et de montrer les difficultés qu’ils rencontrent. Au-delà de leur situation, il s’agit pour tous les élèves de découvrir les étapes et problématiques de l’orientation.

Préparation pour le professeur : vous imprimerez les témoignages aux élèves "Témoignages élèves" dans "Supports de travail". Les témoignages des conseillers d'orientation psychologue sont dans  "Outils et corrections".

On s’appuiera utilement dans cette partie sur les témoignages du numéro de la collection "Pourquoi pas moi ?" (parution juin 2017) également accessible sur ce kit.

Temps 1 – Lecture de témoignages et mises en situation

Consigne À partir des trois témoignages proposés (Mathéo, Gabriel et Adrien) les élèves réaliseront, en binôme, une interview de l’élève en se partageant les rôles (élève-COP). Cette interview devra conclure sur le choix d’orientation de chaque élève et l’explication de ce choix.Par la suite, vous distribuerez les témoignages des conseillers d’orientation-psychologue (COP) qui les ont rencontrés pour informer les élèves sur les choix des trois jeunes-hommes. Cela peut donner lieu à des échanges et débat sur leurs choix, comparez avec ce qui a émergé de votre recherche d'information. Que pensez-vous de ce choix ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?

Pour Gabriel : Lire le témoignage complet puis visionner la vidéo suivante sur Lucas.

Consigne : relever dans le témoignage de Gabriel quelques moyens utilisés pour mettre en valeur ses compétences auprès d’un employeur et acquérir une  expérience professionnelle. Effectuer des stages pour conforter son intérêt dans un secteur et acquérir une expérience, réaliser un book pour mettre en valeur ses acquis professionnels). Une situation de handicap  peut restreindre les choix d'orientation sans pour autant les limiter à un seul. Des aménagements et adaptations sont possibles. Quels sont les éléments dans la vidéo qui permettent de le penser ?

(La mise en réseau de cinq établissements permet de proposer un choix assez large de formations). Il est par exemple possible de faire des stages, d’échanger avec d’autres jeunes qui ont eu le même parcours.

Pour Adrien

Consigne :

  • Après recherches documentaires, donnez quelques propositions d'orientation qui peuvent être faites à Adrien.
  • Lire le témoignage de Loïc dans la publication Pourquoi pas moi (juin 2017)

Des fiches métiers pouvant aider à préciser les représentations ou faire tomber les a priori : le site de la SNCF rubrique alternance et la fiche métier de l'Onisep "commerciale à bord des trains".

Temps 2 - Déterminants de l'orientation dans le parcours de formation

Objectifs spécifiques : sensibiliser les élèves aux déterminants de l'orientation, aux éléments à prendre en compte pour réussir son parcours d'études. Niveaux de classe : cycle 4 (4e ou 3e)

Visionner avec les élèves les vidéos de Élisa, Leyla, François, Aude, Aurélie ("Sur le web")

D'autres témoignages de la publication "Pourquoi pas moi" pourront également être utilisés pour cette activité.

Recueillir les réactions spontanées des élèves. Qu'est-ce qui a retenu leur attention dans cette vidéo? Qu'est-ce qui les a étonnés/ interpellés ?

Un travail en sous-groupe peut être organisé pour faire réfléchir les élèves aux questions suivantes :

  • Quel est le handicap ou la maladie de l'élève?
  • Quel a été son parcours scolaire ?
  • Sensibilisation des élèves aux différents modes de scolarisation (en milieu ordinaire, en milieu ordinaire avec appui d’un dispositif ou d’inclusion inclusion, en milieu spécialisé)
  • Qu'est-ce qui a été déterminant dans le choix d’ études ? Qu'est-ce qui leur a permis de réussir leurs études jusque-là ?
  • De quelles aides bénéficie-t-il/elle?
  • Quels sont ses atouts ? Quelles sont ses difficultés éventuelles? Trouve-t-il/elle des moyens de compensation?
  • Quels sont ses projets d’avenir?
  • En quoi nous ressemble-t-il/elle?

À partir de ces deux témoignages, faire réfléchir les élèves à ce que ces jeunes en situation de handicap ont dû prendre en compte pour bâtir leur projet de formation. On attirera l'attention des élèves sur l'importance de la motivation, sur la compatibilité de la formation avec le handicap, sur les aides, sur le fait que le parcours n'a pas toujours été linéaire. On mettra l'accent d’une part sur des déterminants internes comme les intérêts de l'élève, sa motivation, ses atouts scolaires, ses qualités personnelles, et d’autre part sur des déterminants externes comme l'offre de formation, les aides et les aménagements disponibles, l'opportunité d'une entreprise accueillante, les ressources de sa famille...

Temps 3 - Déterminants du parcours d'insertion professionnelle

Niveaux de classe : cycle 4 (3e)

Durée de l’activité : 1h30

Objectifs spécifiques :

  • Montrer que des parcours d'insertion réussis sont possibles, même lorsque les difficultés scolaires ont été importantes
  • Sensibiliser les élèves à l'intégration des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.

Déroulement de l’activité : faire visionner à la classe deux vidéos OnisepTV  (série handicap). Les portraits de Gianito, Aymeric, Céline, Morgane, Charline pourront être utilisés de façon préférentielle.Après le visionnage de chaque vidéo ou lecture des témoignages :Recueillir les réactions spontanées des élèves. Qu'est-ce qui a retenu leur attention dans cette vidéo? Qu'est-ce qui les a étonnés/ interpellés?Un travail en sous-groupe peut être organisé pour faire réfléchir les élèves aux questions suivantes

  • Quel est le handicap ou la maladie  de la personne ?
  • Quel a été son parcours scolaire?
  • Quelles difficultés a-t-elle rencontrées? Pourquoi ?
  • Comment est-elle parvenue à ce métier ?
  • Quelles sont ses compétences? Pourquoi est-elle appréciée dans son entreprise?
  • De quelles aides ou aménagements bénéficie-t-elle?

À partir de ces deux témoignages, faire réfléchir les élèves à ce qui a été déterminant dans les parcours d'insertion professionnelle (intérêts et compétences pour un secteur professionnel donné, importance des expériences de stage qui peuvent être déterminantes pour l'avenir, importance des rencontres que l'on peut y faire)Faire réfléchir aux conditions nécessaires pour accueillir des jeunes en situation de handicap dans le monde du travail (aides, aménagement de postes, volonté d'intégrer les personnes).

Temps 4 – Débat

Débat autour du thème "faut-il parler de ses différences à l'école, dans l'enseignement supérieur,  ou dans le monde du travail ? L'exemple du handicap ou de la maladie "

Niveaux de classe : élèves de lycée général et technologique

Durée: 1 heure

Objectifs spécifiques de cette activité :

  • Entraîner les élèves à la technique du débat, à la nécessité d'argumenter ses propos.
  • Apprendre à s'écouter.
  • Exprimer son point de vue et l'expliquer.
  • Éducation à la tolérance.
  • Développer une réflexion sur la problématique du handicap et l'accueil de la différence en général.

Préalable

Une séquence préparatoire pourra être réalisée sur le thème "qu'est-ce que débattre". Après avoir fait réagir les élèves à la question, il s'agira de leur faire observer de courts extraits de débats télévisés choisis pour la lisibilité de leur fonctionnement On attirera l'attention des élèves sur  le rôle de l'animateur, l'organisation de l'espace, la façon dont les participants développent leurs arguments.

Déroulement : le débat entre les élèves portera sur la question suivante : "faut-il parler de son handicap ou de sa maladie à l'école, en stage ou dans le monde du travail? Quels avantages et quels inconvénients y-a-t-il à en parler?"

1 - Temps de réflexion personnelle  (5-10 minutes)

Chacun/e prend 5-10 minutes pour réfléchir à la question et noter ses idées. Il s’agit d’argumenter son point de vue.

2 - Débat (30 minutes)

Lancer le débat. Inciter les élèves à exprimer leurs opinions et à les expliquer.

Les noter au tableau en deux colonnes "avantages"/"inconvénients".

Relancer les discussions en disant : "il y en a qui pensent que... et vous, qu'en dites-vous?"

Exemples d'argumentation

Contre: ça ne regarde pas les autres ; risques de l’incompréhension ; peur de la stigmatisation (élèves ou enseignants) ; peur de la mise à l'écart ; peur des moqueries ; peur d'éveiller la pitié ; ne pas vouloir se démarquer des camarades....

Pour: ne pas avoir à se cacher ; être reconnu/e pour ce que l'on est, être reconnu/e dans sa différence ; éloigner les suspicions de paresse ou de mauvaise volonté ; pouvoir solliciter des aides et des aménagements ; pouvoir compenser ses difficultés et se retrouver à égalité avec les autres ; mettre toutes les chances de son côté; ouvrir les autres à la différence et à la tolérance ; certaines aides peuvent être utiles à tout le monde.

3 - Récapituler les différents points d'accord et de désaccord (5 minutes).

Demander à chaque élève de compléter ses notes en y ajoutant les opinions qu'il a retenues, celles qui  ont fait évoluer sa pensée.

 

Temps 5 - Représentations du handicap et de l’orientation – scénarios

Niveaux de classe : 3ou 2de

Modalités : constituer des demi-groupes de 10 à 15 élèves à mettre en binômes. Disposer d’un tableau.

Durée de la séquence : 45 minutes à 1h (3 scénarios parmi 6 par séance)

Objectif : faire évoluer les représentations.

Prérequis : imprimer les petits scénarios, plier les papiers. Regrouper les élèves en binômes ou en trinômes selon l’effectif.

Déroulement : dans un premier temps, faire verbaliser, exprimer les représentations concernant le handicap et l’orientation sur des situations concrètes et utiliser les remarques de groupe afin de les questionner et expliciter ; de les faire évoluer.

Un/e élève pioche un scénario et le lit à l’ensemble des binômes. Que faire ? Chaque binôme se concerte et échange avant restitution du point de vue des binômes en groupe. L’enseignant/e distribue la parole et reprenant au tableau les dimensions abordées. En fin de scénarios, il propose aux élèves de les regrouper et de leur donner un nom (de les catégoriser). Il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes réponses dans l’absolu : envisager les dimensions sous-jacentes aux choix et ce qui les contraint.

Plusieurs scénarios permettent de mettre en évidence les notions :

  • de handicap
  • de temporalité (transitoire, permanente et période de rémission) du handicap
  • de pression sociale (positive ou négative, familiale, scolaire, sexuée, etc.)
  • d’autolimitation, d’autocensure
  • de choix d’orientation, de changement d’orientation, etc.
  • d’aménagement de la scolarisation.

Temps 6 - Représentations du handicap et de l’orientation - aménagements

Niveau : cycle 4 (4e ou 3e) en demi-groupes à repartir en binômes (selon l’effectif)

Durée de la séquence : 45 minutes à 1h

Objectif : faire évoluer les représentations concernant le handicap et l’orientation.

Prérequis : disposer du kiosque Onisep (CDI, CIO, etc.) et imprimer les cartes handicaps (avec leur pictogramme) : déficience visuelle, déficience auditive, déficience motrice, troubles dys, troubles psychiques, déficience mentale, épilepsie, troubles du spectre de l'autisme, phobie scolaire, diabète. Vous imprimerez les documents "pictos" et "pictos professionnels" dans "Supports de travail".

Déroulement

Dans un premier temps, faire tirer une carte à chaque binôme. Discuter et exprimer les représentations des handicaps. Laisser chaque groupe choisir un tiroir secteur professionnel du kiosque. Demander à chaque binôme de réfléchir sur les aménagements de la scolarité possibles pour travailler dans le secteur professionnel choisi selon le handicap en remplissant le document de synthèse. Mise en commun et discussion des représentations.

 

 

SUPPORTS DE TRAVAIL

 

 

Sur le web

Activité 1

 

Activité 2

Liens utiles pour l’utilisation de Frise chrono

 

Activité 3

Articles sur les troubles dys

La prosopagnosie

Narcolepsie, phobies, troubles de l'audition

Prolongement vers l'autisme

Prolongement de l'activité 3

 

Activité 4

Portraits

Temps 3