Objectifs

  • Découvrir les spécificités des métiers de ce secteur
  • Explorer leur rôle au sein du monde économique et professionnel
  • Se familiariser avec la faune et la flore 
  • Prendre conscience de la contribution des métiers de la jardinerie au développement durable

Fiche pédagogique

Pour accéder aux contenus des rubriques suivantes, cliquez sur chaque flèche.

Niveaux de classe 

  • Primaire/collège : cycles 3 (CM2-6e) et 4 (5e -3e)
  • UP2A : pour l'activité 4

Disciplines

  • Technologie, SVT, français, mathématiques (activité 6), arts plastiques, géographie-EMC, éducation musicale (activité 2)
  • Hors discipline : éducation à l’environnement et au développement durable, heures de vie de classe avec la professeur documentaliste (activité 6), EMI  

Objectifs du parcours Avenir 

Objectif 1 : permettre à l’élève de découvrir le monde économique et professionnel

  • Identifier les principales formes d’organisation de l’activité économique et sociale dans l’espace et le temps
  • Approfondir les connaissances de l’ensemble des métiers d’un secteur d’activités

Objectif 2 : permettre à l’élève de développer le sens de l’engagement et de l’initiative 

  • S’engager dans un projet individuel ou collectif

Compétences du socle

Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre

  • Travailler en équipe autour d’un projet 
  • Traiter les informations : les organiser, les mémoriser, les mettre en forme

Domaine 3 : La formation de la personne et du citoyen 

  • Apprendre la vie en société, l’action collective et la citoyenneté

Domaine 5 : Les représentations du monde et l’activité humaine

  • Comprendre les espaces physiques et humains, et les organisations et localisations 
  • Appréhender la diversité du secteur et les mutations importantes qu’il a connues

Les compétences en EMI

  • Se familiariser avec les différents modes d’expression des médias, en utilisant leurs canaux de diffusion

La formation de la personne et du citoyen

  • Inventer, élaborer, produire : l’élève imagine, conçoit et réalise des productions de natures diverses, y compris littéraires et artistiques, comme le définit "Le parcours citoyen de l’élève".
  • Appréhender le monde contemporain dans sa complexité : l’élève prend en compte les interactions existant entre l’environnement, la société, l’économie et la culture

La sensibilisation aux démarches artistiques

  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps : l’élève apprend à s’exprimer et à communiquer en utilisant les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions, visuelles, plastiques, sonores ou verbales notamment.

Déroulement des activités

Activité 1 : Créer un jardin dans mon collège 

Objectifs spécifiques :

  • Créer un jardin pédagogique et le faire vivre au sein du collège grâce aux partenaires extérieurs de l’établissement. Un projet dynamique qui mêle jardinage, sensibilisation aux questions environnementales, embellissement d’un établissement et pédagogie. Ce jardin pédagogique sera en lien direct avec le CVC de l’établissement et réunit l’ensemble du collège.
  • Organiser la mise en place et l’entretien régulier en groupe d’une quinzaine d’élèves (club jardin pédagogique), le mercredi après-midi avec deux référents. Le référent orientation du collège aura un rôle d’animation avec le partenaire (jardinerie de proximité).

 

Qu’est-ce qu’un  CVC ?

Il s’agit de l’instance de représentation des élèves. L’esprit de cette instance est de rendre les collégiens acteurs de la vie de leur établissement, d’être force de proposition. Ainsi, c’est le CVC qui décidera de mettre en place un jardin pédagogique au collège et de créer un dossier. La rédaction d’un dossier par les élèves représentants du CVC  sera très utile pour contacter des partenaires et solliciter des soutiens, il présentera :

  • l’école ;
  • le projet pédagogique dans son ensemble ;
  • le terrain et son aménagement ;
  • le matériel : outils et équipements ;
  • les végétaux : graines et plantes ;
  • le budget.

Modalités : à l’exception des sorties scolaire, les séances de travail s’effectuent en salle informatique, aves accès Internet. Les divers supports de travail et documents resssources sont à accessibles dans la partie "Sur le web".

Étape 1 : Sortie scolaire : visite d’une jardinerie

Par groupe de 3, les élèves se répartissent entre 2 activités : soit conduire des entretiens avec les professionnels de la jardinerie, à partir d’un questionnaire préparé en classe en amont, soit prendre des photos du lieu et de ses différents espaces. Pour trouver la jardinerie la plus proche de chez vous, consultez le site la Fédération nationale des métiers de la jardinerie.

Étape 2 : Restitution de la visite scolaire

  • En groupe, les élèves s’attellent à la création d’un guide des métiers de la jardinerie (présentation sous Prezi ou sous une autre forme) avec le référent orientation de la classe. Ce Prezi mettra en avant les métiers de la jardinerie et les espaces qui en découlent à travers les photos et les entrevues mises à l’écrit.
  • "Je filme le métier de la jardinerie" : à l’instar du jeu concours "Je filme le métier qui me plait", les élèves de l’ensemble du collège produisent une vidéo de 3 minutes qui restitue leur découverte d’un métier, d’une organisation ou d’une entreprise du monde de la jardinerie. Le site clé "Je filme le métier qui me plaît" donne de nombreux exemples pour compléter le guide des métiers.

Étape 3 : Développement de partenariats avec les intervenants extérieurs

Les élèves travaillent à la création d’un forum conseil au moyen d’un Padlet (outil collaboratif qui permet, sur une page Internet unique, de partager des photos, des documents et du texte) et d’un Framapad (outil collaboratif : espace de discussion entre les intervenants extérieurs et les élèves). Les résultats des conseils du forum seront pris en photos. Par ailleurs, les élèves du club jardin pédagogique pourront restituer les conseils sous forme d’affiches numériques via Piktochart, les jardi-posters.

Les types de sujets qui viendront nourrir le forum conseil : le compost, les légumes et les fleurs à planter selon les saisons, les plantes et leurs préférences, le semi, les ressources en eau dans le jardin, les outils du jardin, les bulbes, nourrir la terre, la germination ...

 Pour aller plus loin

Le jardin pédagogique se trouvera tout au long de l’année au sein de nombreuses séquences pédagogiques.

1- "Projet d’écriture : les haïkus", sur le thème des saisons, en 5e         

Programme : l’être humain est-il maître de la nature ?

Modalités : 4 heures en classe entière et un travail individuel

  • Séance 1 : Compréhension de la structure du haïku en étudiant des Haïkus.
  • Séance 2 : Écriture du premier haïku en lien avec les saisons / auto-évaluation pour comprendre plus précisément la structure des haïkus.
  • Séance 3 : Transformation des poèmes en haïkus.
  • Séance 4 : Travail de grammaire en analysant des haïkus. Les élèves doivent classer les haïkus en phrases exclamatives ou interrogatives, et reconnaitre le verbe, le nom, l’interjection, l’adjectif, l’adverbe, le déterminant dans un haïku.

Tâche finale : Observer des photos de paysages et en choisir une. Écrire les mots qui viennent à l’esprit et les sensations que l’on ressent face à ces paysages. Après l’écriture des mots, les élèves passent à l’écriture des haïkus.

2 - Création de jeux sérieux avec "Learning apps"

Les élèves du club jardin pédagogique à destination des autres élèves du collège. Les exemples de créations d’applis avec Learning apps :

  • "Retrouver les outils du jardin" sous forme de jeu de paires (Mémory) avec pour consigne d’associer le nom de l’outil et l’image correspondante.
  • "Identifier les arbres" du collège en glissant le nom des arbres l’image de feuilles à laquelle il se rapporte.
  • "Écouter la couleur des fleurs" et associer la photo de chacune au descriptif audio correspondant.
  • "Associer chaque fruit à son arbre fruitier" en retournant les images par paires.
  • "Étudier le vocabulaire de la fleur" au travers d’un jeu de paires.

3 - Visite pédagogique en jardinerie

Les élèves peuvent prendre des photos de plantes malades et aller à la rencontre des professionnels dans une jardinerie pour avoir des conseils et créer un Wiki au fur et à mesure : Wiki ma plante est malade : que dois-je faire ?

4 - Communication autour du jardin

  • Organiser une inauguration avec les partenaires du jardin et présenter le projet définitif.
  • Créer avec les élèves un "journal mensuel ou bimensuel" (feuillet A4 par exemple) pour informer les autres classes de l’école, les parents d’élèves, la municipalité et tous les partenaires du projet de l’avancée des travaux et des réalisations des élèves.
  • Créer un site web ou utilisez celui du collège (pensez à solliciter l’aide de parents d’élèves) pour présenter l’évolution du jardin et les réalisations des enfants.

Activité 2 : Réaliser une carte postale sonore 

Objectifs spécifiques :

  • Collecter les sons d’une jardinerie (sons des divers animaux, arrosage des végétaux, voix des vendeurs…) : extraits sonores pour identifier les activités d’une jardinerie et les différents métiers.
  • Réaliser une carte postale sonore pour raconter une "balade au cœur d’une jardinerie".

 

Séance 1 : Découverte des cartes postales sonores

En grand groupe :

  • Définissez le format radiophonique de la carte postale sonore : temps d’écoute collectif de différentes cartes postales sonores. Les élèves relèvent les points communs et les variantes, les types de sons : musique/bruitage/voix off, durée, thème… pour comprendre la fonction d’une carte postale sonore, qui est de raconter une histoire et/ou de décrire un espace
  • Définissez les étapes de réalisation d’une carte postale sonore : les élèves établissent un plan de travail à l’aide du "Radiolab : les cartes postales sonores".
  • La classe formule des hypothèses sur les bruits que l’on va pouvoir collecter dans une jardinerie
  • Elle s’exerce à l’écoute attentive et à la notation des sons pour décrire un espace :
    - dans la cour de l’établissement, les élèves sont invités à porter une attention particulière pour repérer tous les sons présents et les dessiner ;
    - retour en classe et mise en commun ;
    - classement et tri des sons pour définir les sons significatifs décrivant la cour de récréation, les informations à ajouter, la musique ou voix off.

Travail personnel avant la prochaine séance : collecter les sons rencontrés sur son trajet du domicile à l’établissement.

Séance 2 : Familiarisation avec les outils de création

  • En grand groupe : écoute en classe des productions / évaluation des sons collectés / pertinence, qualité, proposition pour améliorer les productions.
  • En binôme : exercices pour la prise en main du logiciel de montage audio : "Audacity" à partir des sons collectés (trajet domicile/établissement).

Séance 3 : Visite de la jardinerie

Pour trouver la jardinerie la plus proche de chez vous, consultez le site de la Fédération nationale des métiers de la jardinerie. En petits groupes (chaque groupe à une tâche de collecte différente) :

  • Collecte des sons significatifs des différents espaces d’une jardinerie pour retracer l’ambiance sonore (écoulement d’eau / animaux / annonces...).
  • Rencontre de professionnels et enregistrement de courts témoignages (interviews / nom de métiers / fonctions…).

Séance 4 : Montage, réalisation et diffusion des cartes postales

Modalités : l’ensemble des sons collectés sont disponibles sur le réseau ou l’ENT de l’établissement.

En binôme :

  • Les élèves réalisent un montage de 2 minutes pour raconter leur "balade au cœur d’une jardinerie" et enrichissent leur production par un fond musical (sons de la nature pour évoquer le bien-être par exemple).
  • La carte postale est publiée sur l’ENT de l’établissement.
  • Les élèves des autres classes sont invités à écouter et voter pour leur carte coup de cœur.

Activité 3 : Dites-le avec des fleurs !

Lien avec le programme : Cette activité peut être réalisée en interdisciplinarité avec les thématiques au programme du cycle 4 en français ("Dire l’Amour", "Informer, s’informer, déformer ? ") et en arts plastiques ("La représentation ; images, réalité et fiction").

Objectifs spécifiques :

  • Créer des supports de communication expliquant le langage des fleurs.
  • S’initier au processus créatif.

Prérequis :

  • En cours de français, la poésie aura été abordée avec le Haïku.
  • En cours d’arts plastiques, études d’œuvres autour de la représentation de la nature (planches d’herbiers, natures mortes, photographies, détournements…).
  • Les élèves s’inscrivent via un document collaboratif pour choisir leur sujet de recherche.

Séance 1 : Français

En s’inspirant de différentes sources proposées, les élèves rédigent un texte donnant la signification de la fleur ou plante choisie, accompagné d’une photographie (pour inspirer le travail en arts plastiques), ainsi que des informations sur cette fleur ou plante : cycle de floraison, entretien, localisation géographique ou dans le jardin...

Séance 2 : Français

Individuellement, chaque élève rédige un Haïku, avec une mention pour la saison de floraison, sa signification et un détail visuel (couleur, forme, pétales…).

En classe entière, les photos des fleurs sélectionnées sont affichées et chaque élève lit un haïku redistribué au hasard et le reste de la classe doit deviner à quelle plante affichée il se rapporte.

Séance 3 : Arts plastiques

Individuellement, chaque élève crée un cartel avec son haïku et une réinterprétation de la photo ou de la planche de la plante choisie (ou calligramme).

Séance 4 : Hors discipline

2 mois après que les cartels ont été transmis et affichés dans une jardinerie, les élèves vont à la rencontre du ou de la responsable du secteur afin de voir si leurs productions ont eu un impact sur la vente auprès des clients, afin d’en déduire l’importance du conseil et de la connaissance des produits dans ces métiers. Vous ouvrez le dialogue sur le métier de vente en jardinerie : gestion d’un rayon saisonnier, conditions de travail, parcours de la personne interviewée…

Les cartels peuvent également être exposés dans l’établissement avec une synthèse de la rencontre avec le professionnel.

Pour aller plus loin : En lien avec l’EMI

Réfléchir à l’évaluation des sources par l’analyse des sites sélectionnés pour faire les recherches et qui ne remplissent pas les attentes habituelles des grilles d’évaluation : sites publicitaires ou personnels, sans auteurs nommés, sans sources… et dont l’information est pourtant fiable et pertinente. Une réflexion peut s’amorcer avec les élèves sur l’élaboration de nouveaux critères et questionnements qui permettent une confiance vis-à-vis de l’information sélectionnée.

Activité 4 : Composer un herbier virtuel

Objectifs spécifiques :

  • Créer une carte virtuelle via Thinglink qui représente une sélection de plantes selon les pays d’origines des élèves d’UPE2A, réalisation qui associera des aspects techniques, esthétiques et scientifiques ; participera à une réalisation personnelle et collective.
  • Se poser des questions, émettre des hypothèses, lire un planisphère, répondre à une question, écrire un texte court.
  • Décrire un milieu de vie dans ses diverses composantes et savoir décrire la diversité du monde végétal.
  • Cette activité peut être réalisée en lien avec une thématique de géographie ("Quelles sont les plantes de ton pays ?").

Géographie :

  • Reconnaître et comparer les représentations globales du globe terrestre
  • Identifier les différentes façons de se représenter le monde
  • Identifier les différents repères sur un globe ou planisphère

Compétences visées : en lien direct avec le "référentiel des compétences pour les élèves allophones".

Modalités : en classe  d’UPE2A, travail en groupe.

Étapes de travail

  • Recensement à l’oral des pays à étudier (Russie, Chine, Afrique, Amérique Latine…).
  • Recherche documentaire et sélection par les élèves d’une plante du pays.
  • Localisation des plantes dans les pays choisis à l’aide d’un planisphère.
  • Description à l’écrit de l’emplacement de ces plantes dans ces pays (points cardinaux, présence d’un fleuve, de la montagne, …), de leur habitat (le climat, milieu de vie, les animaux qui l’entoure, le sol) et de l’aspect de la plante (couleur, forme) à l’aide d’un tableau distribué en début de séance.
  • Explication par écrit (texte court) des besoins de ces plantes pour vivre.
  • Création d’une carte virtuelle avec Thinglink.
  • Insertion des recherches (images, vidéos, textes) sur les plantes dans la carte virtuelle.
  • Production finale : présentation de la carte virtuelle avec les parents d’élèves associés lors d’un exposé oral.

Pour aller plus loin : En lien avec l'EMI

  • Compléter le travail effectué en géographie avec des recherches complémentaires.
  • Sélectionner des images de plantes à intégrer à la carte virtuelle (rendre les élèves attentifs à la question des droits d’auteur).
  • Trouver dans un second temps des vidéos (si disponibles) concernant des informations sur les plantes choisies.
  • S’aider des partenaires extérieurs du collège (jardinerie de proximité, parents d’élèves connaisseurs…).
  • Se documenter sur le forum conseil de l’activité 1 pour collecter des informations diverses sur les plantes.

Activité 5 : Adopte une plante !

Objectifs spécifiques :

  • Créer du lien entre l’école et le collège.
  • Assurer une continuité pédagogique entre CM2/6e en lien avec les programmes de sciences et technologie.
  • Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire.
  • Observer les modifications de l’organisation et du fonctionnement. d’une plante au cours du temps, en lien avec sa nutrition et sa reproduction
  • Connaître les besoins des plantes vertes.
  • Connaître les stades de développement (graines-germination-fleur-pollinisation).

Lien avec les programmes : "Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent",

"Comment les êtres vivants se développent-ils ? " Partie 2 : les végétaux.

Modalités : Les élèves de CM2 "adoptent" une plante et en prennent soin en classe de 6e.

Lors de "la journée d’immersion" et de visite du collège par les élèves de CM2, une exposition sur la jardinerie et un stand de plantes à adopter sera installé par les élèves de 6e. Chaque élève de CM2 devient le nouveau parrain d’une plante et aura la possibilité de l’adopter pour la période des vacances en s’engageant à la rapporter à la rentrée scolaire de septembre pour l’entretenir à son tour et pouvoir la proposer en adoption aux prochains élèves de CM2. Les étapes du projet seront planifiées au cours du conseil école/collège.

Au cours de l’année : En cours de sciences et technologie, les élèves de CM2 et de 6e abordent les différents aspects liés à la séquence sur le développement des végétaux.

Séance 1 : Au CDI

Individuellement, chaque élève fait une recherche documentaire pour choisir une plante et collecter le plus d’informations possibles sur cette plante : image/nom, étymologie/description, origine, milieu de vie/poésie… puis réalise une affiche pour présenter la plante choisie.

Séance 2 : Sortie, visite d’une jardinerie

Les élèves réalisent l’interview de vendeurs des rayons "Plantes d’intérieurs" et leur demandent des conseils. Les questions à poser aux professionnels de la jardinerie auront été préparées en amont de la sortie. Puis, le groupe procède à la sélection et à l’achat des plantes.

Séance 3 : En cours de français

Les élèves rédigent la fiche d’identité de leur plante et le guide d’accompagnement "Comment prendre soin de moi cet été ?" avec un lien vers une vidéo conseil d’entretien dont ils trouveront des exemples sur le site de Truffaut.

Séance 4 : Avant la visite des CM2

La classe de 6e prépare et met en place l’exposition et les stands.

Activité 6 : Faire de notre collège un lieu de bien-être 

Objectifs spécifiques :

  • Alors que la question du bien-être à l’école devient centrale, comme vous pourrez l’explorez dans "Climat scolaire et bien-être", il s’agit de mener une réflexion collective sur comment la végétalisation des espaces peut être source de bien-être en établissement scolaire.
  • Dans le cadre la coopération et réalisation de projets, "l’élève sait que la classe, l’école, l’établissement, sont des lieux de collaboration, d’entraide et de mutualisation des savoirs. "

Objectifs du parcours Avenir :

  • Approfondir ses connaissances de l’ensemble des métiers

Compétences visées :

  • Exprimer ses sentiments, ses émotions et ses options en utilisant un vocabulaire précis et dans le respect des autres.
  • S’impliquer dans la vie scolaire (actions et projets collectifs, instances) et s’engager aux côtés des autres dans les différents aspects de la vie collective et de l’environnement.
  • Comprendre que les mathématiques se nourrissent des questions posées par les autres domaines de connaissance qui les nourrissent en retour.

 

Séance 1 : Lancement du projet

En grand groupe : le "Diaporama espaces / sensations" est projeté. Vous questionnez les élèves sur leurs sentiments face aux différentes photos : Quels sentiments, quelles émotions (détente, apaisement, etc.) ces photos vous inspirent-elles ? Les élèves ont à disposition "Le lexique des émotions et des sentiments" sur le site du livre scolaire.

Présentation du projet : la végétalisation du collège peut-elle être source de bien-être ?

Les élèves travaillent à :

  • la préparation d’une enquête pour connaître les représentations et les relations face à la nature des utilisateurs (élèves, professeurs, autres personnels, parents) ;
  • la présentation des photos du diaporama et la collecte des sentiments qu’elles inspirent ;
  • la construction d’un questionnaire : "Avez-vous un jardin ? ", "Avez-vous des plantes ? ", "Votre rapport à la nature (j’aime /je n’aime pas) "…

Entre les deux séances :

  • L’enquête est diffusée par le biais de l’ENT ou menée en face à face.
  • Cette enquête amorcera la réflexion collective sur l’introduction de végétaux dans les espaces scolaires (dans les différentes instances : CA, Conseil pédagogique,  CVC.

 

Séance 2 : Visite d’une jardinerie : qu’y trouve-t-on ?

En petits groupes :

  • Des élèves vont questionner les clients : "Que venez-vous chercher dans une jardinerie ?", "Quels sentiments avez-vous au contact de la nature ? "…
  • Des élèves vont découvrir les variétés de végétaux, rencontrer des vendeurs et les questionner sur leur relation à la nature.

 

Séance 3 : Construction de propositions

En classe entière :

  • Retour sur la sortie à la : mise en commun des enquêtes et enrichissement du sujet par l’étude des documents sources proposés.
  • Jeu "Cherchons ensemble" autour de la question "Comment pourrait-on redonner une place à la nature dans l’établissement ? "
  • Cartes des propositions possibles : planter un arbre de la liberté ; la journée des senteurs ; une ou des plante(s) itinérante(s) ; un espace événement (transformer une salle en espace nature) ; créer ou diffuser une ambiance sonore pendant une journée.
  • Affichage des propositions dans les espaces de communications (CDI, vie scolaire…) et sur l’ENT.
  • Présentation des propositions au CVC, puis au CA.

Activité 7 : J’aménage mon espace de vie

Lien avec les programmes : la notion d’habiter (cycle 3)

  • Observer les façons dont les humains organisent et pratiquent leurs espaces de vie, à toutes les échelles.
  • Étudier les « modes d’habiter ».
  • Connaître les fonctions de l’habitat.
  • Analyser la diversité des « habiter » dans le monde.

Objectifs spécifiques :

  • Réfléchir à la fonction de l’habitat et imaginer un habitat idéal (architecture, espace, fonction, bien-être, décoration).

Compétences visées : expérimenter, produire, créer

  • Choisir, organiser et mobiliser des gestes, des outils et des matériaux en fonction des effets qu’ils produisent.
  • Représenter le monde environnant ou donner forme à son imaginaire en explorant divers domaines (dessin, collage, modelage, sculpture, photographie, vidéo, numérique...).
  • Réaliser une maquette à l’aide de Google sketchup.

Modalités : En lien avec la séquence de géographie sur l’habitat, les élèves sont invités à imaginer l’habitat idéal.

Deux ateliers sont proposés :

  • Un groupe réalise la maquette en volume de l’habitat idéal à l’aide de Google sketchup.
  • En s’appuyant sur l’extrait de l’ouvrage Drôles de maisons, un autre groupe réfléchit aux éléments de décoration intérieure de l’habitat qui participent au bien-être (accessoires, lumière, végétaux…) pour imaginer la décoration intérieure d’une salle de classe en réalisant un collage à la manière de l’artiste Richard Hamilton. Vous pouvez en projeter les exemples à la classe.

 

Séance 1 : Phase d’inspiration (2 ateliers)

En salle informatique avec alternance des groupes sur les deux ateliers :

  • Groupe 1 : Prise en main du logiciel Google sketchup à l’aide document proposé et expérimentation.
  • Groupe 2 : Collecte "d’éléments inspirants" sur les sites de jardineries en explorant les rubriques art de vivre, décoration intérieure et loisirs créatifs. Les éléments choisis sont épinglés sur le compte "Pinterest" du CDI pour réaliser un parcours d’image.

 

Séance 2 : Réalisation

En binôme :

  • Les élèves imaginent la "salle de classe idéale" et réalisent la maquette en volume à l’aide de Google sketchup et le collage avec la décoration intérieure en s’inspirant du Pinterest réalisé collectivement à la séance précédente.

 

Séance 3 : Diffusion

  • Les productions sont photographiées par les élèves et poster sur l’ENT de l’établissement accompagné d’un court texte argumentatif qui explique les choix de la proposition. Les élèves des autres classes sont invités à voter.
  • Les réalisations seront présentées au cours d’une exposition.

 

Sur le web

Activité 1

 

Activité 2

 

Activité 3

 

Activité 4

 

Activité 5

 

Activité 6

 

Activité 7