BTS métiers de la mode option vêtement

BTS métiers de la mode option vêtement

En 2 ans, ce BTS forme des techniciens supérieurs capables de concevoir et de développer des modèles, mais aussi de définir des procédés industriels et d’élaborer un dossier de fabrication.

Les établissements

Il est préparé dans 28 établissements (26 publics ; 2 privés).4 d’entre eux proposent un cursus en apprentissage.

Accès à la formation

Ce BTS recrute en priorité les bacheliers pro métiers de la mode-vêtements. Les titulaires d’un bac technologique (notamment STI2D) ou général peuvent postuler. Sélection sur dossier. Le nombre de place est limité.

Débouchés professionnels

Les étudiants effectuent 6 semaines de stage en fin de 1re année, ce qui favorise leur accès à un emploi. Insertion comme patronnier-gradeur, technicien produit, contrôleur qualité et, pour les plus brillants, comme modéliste… dans des entreprises de mode et d’habillement.

Poursuites d’études

Les titulaires du BTS peuvent continuer en licence pro (1 an) ou en école spécialisée (2 ans) pour acquérir une spécialisation (textiles techniques ; modélisme industriel…) ou se former au stylisme.

Pour en savoir plus

Consultez la fiche formation de l’Onisep

Consultez la vidéo

BTS métiers de la mode option chaussure et maroquinerie

BTS métiers de la mode option chaussure et maroquinerie

En 2ans, ce BTS forme à la conception, au développement et à l’industrialisation de produits. Élaboration du dessin de style, du prototype, du dossier de fabrication, puis suivi de production.

Les établissements

Il est préparé dans 2 établissements publics. Le lycée de la mode-Renaudeau à Cholet (49), qui propose de suivre le cursus en apprentissage, et le lycée du Dauphiné à Romans-sur-Isère (26).

Accès à la formation

Ce BTS recrute parmi les bacheliers pro métiers du cuir, mais aussi les bacheliers techno STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) et STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable). Les bacheliers S peuvent postuler. Sélection sur dossier.

Débouchés professionnels

Les étudiants effectuent 6 semaines de stage en fin de 1re année, ce qui favorise leur accès à un emploi. Insertion comme agent technique de bureau d’études et/ou de méthodes.

Poursuites d’études

Les titulaires du BTS peuvent continuer en licence pro (1 an) ou en école spécialisée (2 ans) pour se spécialiser en gestion de production ou en stylisme-modélisme, par exemple.

Pour en savoir plus

Consultez la fiche formation de l’Onisep

Consultez la vidéo

BTS innovation textile

BTS innovation textile

En 2ans, ce BTS forme des techniciens spécialisés dans les techniques de construction des fils et structures textiles (tissage, tricotage, filature, non-tissé…) ou dans leurs traitements (teinture, impression, traitements de finition par voie chimique et mécanique).

Les établissements

Ce nouveau BTS est préparé dans un seul établissement : le lycée La Martinière-Diderot à Lyon.

Accès à la formation

L’option structures du BTS recrute parmi les bacheliers STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ou S, ou parmi les bons élèves de bacs pro en textile, maintenance ou électrotechnique. L’option traitements s’adresse davantage bacheliers STL (physique ou chimie de laboratoire et procédés industriels) ou bacheliers S.

Débouchés professionnels

Les étudiants effectuent 10 semaines de stage sur les 2 années, ce qui favorise leur accès à un emploi. Insertion comme assistant au sein de services de conception et de développement, de bureaux d’études, de services achats…, assistant du responsable de production, chargé d’industrialisation, technicien qualité...

Poursuites d’études

Les titulaires du BTS peuvent continuer en licence pro (1 an), par exemple textiles techniques, en école d’ingénieurs (3 ans) ou en école spécialisée (2 ans).

Pour en savoir plus

Consultez les fiches formations de l’Onisep

Licence pro textiles à usages techniques (TUT)

Licence pro textiles à usages techniques (TUT)

Sur1 an, cette licence étudie les textiles à usages techniques (chimie, propriétés des matériaux), leur fabrication et leur traitement (méthodes d’industrialisation, techniques d’élaboration, ennoblissement), et les process (mise en œuvre industrielle, maintenance, système de management).

Les établissements

Cette licence professionnelle est préparée à l’IUT de Villeneuve-d’Ascq, en partenariat avec par l’École nationale supérieure des arts et industries textiles (Ensait) de Roubaix.

Accès à la formation

Le parcours TUT s’adresse aux titulaires d’un BTS (métiers de la mode, innovation textile, assistance technique d’ingénieur), d’un DUT (chimie, génie mécanique et productique, mesures physiques), aux étudiants ayant validé une L2 scientifique ou sortant de classes prépa scientifiques. Sélection nationale sur dossier et entretien de motivation. Une vingtaine de places par an..

Débouchés professionnels

La formation fait intervenir des partenaires professionnels et prévoit un stage de 4 mois, ce qui favorise l’accès à l’emploi des diplômés. Insertion comme agent d’encadrement (industrie de process, gestion de projets), cadre technique (installation d’équipements industriels, contrôle qualité, étude, recherche & développement…), technico-commercial, acheteur industriel).

Poursuites d’études

De niveau bac+3, la licence pro est un diplôme d’insertion.

Pour en savoir plus

Consultez la fiche formation de l’Onisep

Consultez la vidéo :  Licence pro textiles techniques à usage technique (TUT)

La Fabrique-ESIV

La Fabrique-ESIV

En 27 mois, La Fabrique-Esiv forme des cadres capables de prendre en charge le processus d’industrialisation d’une collection textile. Le cursus aborde le circuit du vêtement (de la matière première au produit fini), le modélisme, la gestion de production, le marketing, la logistique/achat.

Les établissements

Rattachée à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, La Fabrique-École supérieure des industries du vêtement est consulaire. Les locaux sont situés à Paris 17e.

Accès à la formation

Le cursus management de la production est accessible avec un bac + 3. Les profils techniques ou commerciaux sont appréciés. La connaissance du secteur de la mode est un atout. Sélection sur dossier, tests écrits (anglais, logique, culture générale) et entretien. 36 places par promo.

Débouchés professionnels

Les étudiants effectuent des stages. La 2e année est même organisée sur le principe de l’alternance école/entreprise, ce qui favorise leur accès à un emploi. Insertion sur des postes d’assistant de production, de contrôleur qualité, de chef de produit, d’acheteur-sourceur... avant d’évoluer vers des postes à responsabilités.

Poursuites d’études

Le diplôme de manager-développeur produit de la mode et de l’habillement est certifié au RNCP au niveau I (bac + 5). C’est un diplôme d’insertion

Pour en savoir plus

Consultez la fiche formation de l’Onisep

École d’ingénieur textile

École d’ingénieur textile

Trois écoles d’ingénieurs sont spécialisées dans l’industrie textile : l’Ensait, l’Ensisa et l’Itech. Elles proposent des formations pointues (notamment dans les textiles techniques), de niveau bac+5.

Les établissements

L’École nationale supérieure des arts et industries textiles (Ensait) est située à Roubaix, l’École nationale supérieure d’ingénieurs Sud-Alsace (Ensisa), à Mulhouse, et l’Institut textile et chimique (Itech), à Lyon

Accès à la formation

L’Ensait et l’Ensisa recrutent sur concours parmi les élèves des classes préparatoires scientifiques. Elles offrent quelques places aux titulaires de DUT (chimie, mesures physiques, génie mécanique et productique, génie chimique…), voire de BTS métiers de la mode ou innovation textile à l’Ensait. L’Itech sélectionne sur dossier et entretien des candidats issus de licence scientifique, titulaires d’un DUT (chimie, génie chimique, mesures physiques) ou d’un BTS (chimiste, industries plastiques...).

Débouchés professionnels

Les diplômés s’insèrent comme ingénieur textile, intervenant de la fibre aux produits finis. Selon la spécialité choisie, ils s’orientent vers le secteur du textile technique ou bien dans la confection, ou encore dans le traitement du cuir…

Pour en savoir plus

Consultez les fiches formations de l’Onisep :

Diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale supérieure des arts et industries textiles (ENSAIT)

→ ENSISA - Ecole nationale supérieure d'ingénieurs Sud Alsace, Université de Haute Alsace Mulhouse

→ ITECH Lyon

Consultez la vidéo : ENSAIT