Objectifs

  • Faire émerger les idées reçues et les stéréotypes sur les métiers 
  • Intégrer les évolutions possibles dans son projet d’orientation
  • Faire le lien entre l’évolution de la société et l’évolution du monde économique et professionnel
  • Identifier les caractéristiques des métiers
  • S’interroger sur ses valeurs professionnelles

Fiche pédagogique

Pour accéder aux contenus des rubriques suivantes, cliquez sur chaque flèche.

Niveaux de classe 

  • Collège : cycles 4 (3e)
  • Lycée : 2de

Disciplines

  • Français
  • Arts plastiques
  • Hors discipline : EMI

Objectifs du parcours Avenir 

Objectif 1 : permettre à l’élève de découvrir le monde économique et professionnel

  • Prendre conscience que le monde économique et professionnel est en constante évolution
  • Connaître l’impact de l’innovation dans le monde économique

Objectif 2 : permettre à l’élève de développer le sens de l’engagement et de l’initiative 

  • S'initier au processus créatif

Compétences du socle

  • Domaine 2 : Les méthodes et outils pour apprendre
  • Domaine 5 : Les représentations du monde et l’activité humaine

Les compétences en EMI

  • Développer des pratiques culturelles à partir d’outils de production numérique
  • Se familiariser avec les différents modes d’expression des médias en utilisant leurs canaux de diffusion
  • Acquérir une méthode de recherche exploratoire d’informations

Déroulement des activités

Modalités : salle informatique avec accès Internet et solution de vidéo-projection. Vous trouverez les différents documents évoqués et les liens utiles dans les parties "outils de travail" et "Sur le web".

Activité 1 : Les mutations des métiers

 

L’apparition de nouveaux métiers

Au préalable, choisir une série de métiers dans le document "Focus sur les nouveaux métiers", extrait du Dico des métiers, Onisep, 2017, pp. 65 à 73.

Durée : une heure.

En binôme :

  • Chaque binôme tire au sort un nom de nouveau métier (exemple : digital brand manager, fundraiser, data scientist…) et, en s’appuyant sur une rechercher Internet, répond aux questions suivantes :
    - En quoi consiste ce métier ?
    - D’où vient son nom ?
    - À quelle innovation ou avancée technologique est-il lié ?
    - À quelle préoccupation (écologie, santé, sport…) ?
    - Depuis quand existe-t-il ?
    - À quel domaine professionnel est-il rattaché ?
    - Existe-t-il une école ou une formation adaptée ?…
  • À partir du site Voki, les duos créent un double numérique pour représenter ce ou cette professionnel/le et associent à sa capsule vidéo un texte expliquant leurs choix : pourquoi une fille ou un garçon ? ; Son âge ? ; etc.
  • Les textes et les liens de toutes les capsules sont regroupés dans un espace collaboratif et chaque binôme prend connaissance du travail des autres groupes.

En classe entière :

  • Proposez une discussion autour des métiers découverts : Qu’est-ce que cela vous évoque ? Qu’en déduisez-vous (surprise, interrogation…) ?
  • Montrez que les métiers sont en constante évolution (à l’image de la société) et que s’adapter aux nouveaux besoins demande souplesse et ouverture d’esprit.
  • Exposez l’idée que les métiers de demain n’existent pas encore. Vous pourrez vous appuyer sur les articles de l’Onisep et les autres ressources proposées autour des métiers de demain.

 

L’évolution des métiers existants

Durée : une heure.

En classe entière :

  • Présentez aux élèves "Le livre blanc : le numérique, accélérateur de croissance pour la plasturgie".
  • Ouvrez le dialogue pour faire émerger l’idée que l’innovation et les avancées technologiques créent de nouveaux métiers, mais font également évoluer les métiers existants.

En binôme :

  • À partir d’un nom de métier, les élèves notent ce qu’il leur évoque ("À mon avis, le métier de …, c’est….”) et demandez-leur de réfléchir sur le contenu, les compétences, les avantages et inconvénients, et le niveau d’étude. Les productions sont regroupées dans un espace collaboratif et lues par tous.
  • Après avoir visionné des présentations de métiers actuels, les élèves déterminent si le contenu a évolué du fait de l’innovation technologique (exemple : ébéniste, chaudronnier, opérateur, usineur, relation client, contrôle qualité...).
  • Chaque binôme produit un compte-rendu visuel avec en titre le nom du métier choisi :
    - À gauche : Je croyais que… : texte + photo ;
    - À droite : Mais en fait… : texte + photo.
  • Toutes les productions sont regroupées dans un espace collaboratif et sont lues par tous les groupes.

En classe entière :

  • Retour à l’oral sur les travaux de chacun : vous colletez les réactions (étonnement, évolutions des positions…).
  • Les élèves visionnent la vidéo "Quels seront les emplois de demain ? ".
  • En conclusion, vous amenez la classe à réaliser que l’emploi de demain ressemblera beaucoup à celui d’aujourd’hui, que si les noms des métiers perdurent, les techniques peuvent beaucoup changer la façon de les pratiquer et que construire son projet professionnel nécessite de prendre appui sur ses intérêts, en suivant les évolutions des métiers et en étant prêt à se former tout au long de la vie. Vous vous appuyez sur les portraits de professionnels dans la brochure HORIZONS : Les matériaux composites, ainsi que sur le rapport du Sénat Quels emplois pour demain : Le scénario créatif, qui vous permettra d’insister sur le fait que "Les parcours professionnels sont de plus en plus marqués par la formation tout au long de la vie, des transitions, des réorientations en tout genre : d’une fonction à l’autre, d’un contrat à l’autre, d’un emploi à l’autre ou d’un métier à l’autre. L’apprentissage tout au long de la vie deviendrait la norme. Trois types de profils de travailleurs pourraient alors être identifiés :
    - le protecteur […] ;
    - l’optimisateur […] ;
    - le storyteller […]."

 

Activité 2 : Les métiers de demain

 

Objectifs spécifiques :

  • Encourager l’imagination et la créativité des élèves avec le jeu de cartes "Cartométiers", pour inventer un métier de demain dans le domaine de la plasturgie.
  • En arts plastique : proposer une illustration du métier (objet professionnel, résultat du travail, types d’activités) sur le modèle du concours académique de Caen.
  • Créer un recueil poético-plastique regroupant les travaux en arts plastiques et les argumentaires des élèves pour étayer leur représentation du métier de demain en plasturgie.

 

Prérequis :

  • Une séquence pédagogique en partenariat avec le/la psychologue de l’Éducation nationale de l’établissement scolaire. En classe entière, les élèves doivent définir ensemble ce que signifient les domaines et les secteurs dans un corps de métier.
  • L’activité doit être préparée par les enseignants. Le "cartométiers" comporte trois parties :
    - une partie secteur : management, communication, manutention… ;
    - une partie objets en plastique du quotidien : exemples d’objets en plastique du quotidien ;
    - une partie de carte vierge où les élèves devront indiquer le métier du futur.

 

Déroulement :

  • En groupe, les élèves jouent au jeu "cartométiers". Chacun tire une carte d’un paquet différent (le secteur, l’objet en plastique du quotidien, la carte vierge). Une fois que tout le monde a tiré une carte, les élèves doivent proposer le plus rapidement possible un métier du futur en lien avec le secteur tiré et l’objet tiré. Ce métier est alors écrit sur la carte vierge. À la fin de la partie (quand toutes les cartes sont tirées) les élèves choisissent les deux métiers les plus pertinents.
  • En petits groupes, les élèves inventent et décrivent un des métiers de demain sélectionnés à l’issue du jeu. Une carte mentale (mentionnant les étapes et la structure du texte) peut servir d’appui. Le groupe rédige un argumentaire de l’objet représentatif de ce métier qu’ils vont devoir créer en arts plastiques.
  • Organisez un temps de présentation des métiers de demain par les groupes et proposez à la classe un vote des métiers de demain présentés via l’application Plickers.
  • En arts plastiques : les élèves doivent représenter le métier de demain dans le domaine de la plasturgie (sélectionné en cours de français après le vote via Plickers) soit par l’intermédiaire d’un objet professionnel, soit par le résultat (la finalité) de son travail, soit par l’illustration de son métier (types d’activités).
  • La classe travail à la création d’un recueil poético-plastique regroupant les travaux en arts plastiques et les argumentaires des élèves pour défendre le métier de demain en plasturgie.

 

Activité 3 : Fantastique plastique

 

Objectifs spécifiques :

  • Susciter l’étonnement : citer / montrer des innovations étonnantes comme des chaussures de sport…
  • Partager une information / relayer l’information sur un réseau social (Twitter, Instagram…).

 

En classe entière :

  • Dans un premier temps, les élèves énumèrent des objets en plastique présents dans la salle de classe ou sur eux.
  • Interrogez la classe : Est-ce que ces objets existent ou pourraient exister dans une autre matière ? Quels sont les avantages et les inconvénients des objets en matière plastique ? Est-ce que d’autres objets gagneraient à être fabriqués en plastique ?

 

En binôme (devant un ordinateur ou une tablette) :

  • Invitez les élèves à parcourir le site Plastic - Le mag.
  • Chaque binôme choisit une innovation qui l’étonne ou qui retient son intérêt et en prépare la présentation en réalisant un court diaporama avec les éléments suivants : photo de l’objet, description, utilisation(s), progrès, inventeur, entreprise, pays d’invention, lieu de fabrication.

 

En classe entière :

  • Chaque binôme présente son travail à la classe.
  • Proposez aux élèves d’évaluer la prestation de chaque groupe.

 

En binôme (devant un ordinateur ou une tablette) :

  • Organisez la publication d’un message pour présenter l’innovation sur un réseau social (exemple : Twitter) et la faire connaître. Chaque groupe rédige un tweet (280 caractères).
  • Ensuite, les élèves doivent relayer (retweeter) les présentations les plus intéressantes des autres binômes.

 

Pour aller plus loin

Variante de l’activité 1 :

  • Réaliser des interviews de professionnels, soit qui font un métier qui n’existait pas quand ils faisaient leurs études (exemple : web designer), soit dont le contenu professionnel a énormément évolué grâce aux innovations technologiques.
  • Chercher et présenter des métiers "inventés" par les personnes qui les exercent (exemple : chocologue).

 

SUR LE WEB

 

Activité 1

 

Activité 2

 

Activité 3

 

Activité 4

 

Pour aller plus loin

 

Ressources complémentaires