Les métiers
du numérique

Menu

J'aime le Français

Découvrez un ou plusieurs métiers liés au français et au numérique. Attention, il s’agit d’exemples, la liste proposée n’est pas exhaustive.
Souvenez-vous : le meilleur moyen de choisir un métier part de vous, de vos recherches et de vos modes de communication lors des salons, avec vos professeurs, Psy-EN, conseillers et parents.
Pour commencer, interrogez-vous : en quoi les savoirs, savoir-faire et la pensée réflexive liés à la langue française et aux Lettres seront utiles à l’exercice des métiers proposés? De quelle manière les outils et compétences numériques interviennent-ils dans ces métiers ?

MÉTIERS ASSOCIÉS

Chef ou cheffe de projet communication digitale

Spécialiste de la communication en ligne, les chefs de projet communication digitale connaissent bien les usages d'Internet, des réseaux sociaux, des applications mobiles et du multimédia. Ils se tiennent au courant de l’arrivée des nouveaux outils numériques et n’hésitent pas à les tester. Ils utilisent leurs connaissances dans ce domaine et les appliquent pour gérer les relations de la marque ou de l’entreprise dont ils s’occupent avec les publics auxquels elles s’adressent. Même si le métier peut paraître plus technique au premier abord que d’autres profils de communicants, la maîtrise de l’orthographe et de bonnes connaissances en français sont très importantes pour réussir une communication digitale efficace.

  

Community manager

Garant de la présence et de la (bonne !) réputation d'une marque ou d'une entreprise sur les réseaux sociaux, le ou la community manager anime et développe une communauté de personnes intéressées par l’actualité de ses clients et de ses employeurs. Pour ses prises de parole, les réseaux sociaux adaptés sont sélectionnés en fonction des messages à diffuser et des publics visés : Twitter, LinkedIn, Facebook, Instagram, Youtube, voire Snapchat ou TikTok… Publication des “posts”, réponses aux questions et parfois gestion des conflits au sein de la communauté ou les messages de personnes mécontentes font partie de ses missions. Une bonne maîtrise du français permet de trouver les mots justes qui apaiseront les échanges. Le community manager représente l’entreprise sur les réseaux : l’absence de fautes d’orthographe est exigée !

  

Content Manager

Il existe aujourd’hui de très nombreux moyens d’expliquer et de raconter ce que fait une entreprise, une personnalité… : on peut publier et imprimer des documents de présentation, créer des totems et flyers pour des salons, rédiger des “posts” sur les réseaux sociaux, faire un site internet, un blog, … Les contenus peuvent être écrits mais il peut aussi s’agir de photos, de dessins, d’animations vidéos, de films ou de podcasts. Le ou la content manager est donc une personne qui sait rédiger, sans fautes bien sûr et avec une bonne notion des niveaux de langage et du vocabulaire qui ne seront pas les mêmes selon les supports. Une bonne connaissance des différents outils, notamment des outils digitaux et une maitrise de leur utilisation selon le destinataire et le contenu délivré, est nécessaire. Donner une direction aux publications et les organiser selon la période de l’année et l’endroit où elles vont être publiées entre dans ses missions. Il faut que l’image et les messages soient cohérents d’un contenu à l’autre et qu’ils soient adaptés à l’actualité de l’entreprise comme à ce qu’il se passe dans le monde. Piloter des agences de communication ou des équipes internes pour réaliser certains contenus, entre aussi dans ses missions. Si l’entreprise est petite, la personne en charge des contenus peut également occuper les fonctions de community manager, voire de responsable communication : elle gère alors toutes les prises de parole.

  

Rédacteur/trice on line

Les rédacteurs "on line" produisent des contenus pour Internet, le plus souvent pour enrichir des blogs ou des sites. L’écriture concise et directe leur permet “d’accrocher” le lecteur dès les premiers mots. Le rédacteur ou la rédactrice doit aussi connaître les principes du référencement naturel (SEO) et en tenir compte afin de garantir que ses articles soient vus et lus par le plus grand nombre de personnes.