Les métiers
du numérique

Menu

J'aime les sciences économiques et sociales

Découvrez un ou plusieurs métiers liés aux sciences économiques et sociales et au numérique. Attention, il s’agit d’exemples, la liste proposée n’est pas exhaustive.
Souvenez-vous : le meilleur moyen de choisir un métier part de vous, de vos recherches et de vos modes de communication lors des salons, avec vos professeurs, Psy-EN, conseillers et parents.
Pour commencer, interrogez-vous : en quoi les savoirs, savoir-faire et la pensée réflexive liés aux sciences économiques et sociales seront utiles à l’exercice des métiers proposés ? De quelle manière les outils et compétences numériques interviennent-ils dans ces métiers ?

Métiers associés

    

Analyste financier ou analyste financière

Ce sont des spécialistes des placements financiers. Leur rôle : aider les investisseurs à choisir les valeurs les moins risquées et les plus rentables grâce à des analyses et des études de marché pointues. Pour cela, les outils numériques et notamment ceux de prévision, impliquant l’usage d’algorithmes et de calculs mathématiques, le maniement de données et, parfois, le recours à l’intelligence artificielle sont incontournables.

    

Business analyst

Au sein d’une entreprise, les Business Analysts sont chargés de faire le lien entre le service informatique et les autres départements. Leur travail est en étroite collaboration avec tous les services, en analysant les données de l’entreprise. L’écoute, la compréhension des points de vue des différents intervenants et la communication avec la direction ainsi que les responsables des services ou les clients, sont les principales compétences attendues. Le fait d’être souvent spécialiste d’un domaine ou d’un secteur d’activité (énergie, transport, luxe, logistique…) leur permet d’interpréter plus finement les données et de proposer les options technologiques adaptées aux évolutions de l’activité des clients. Les Business Analysts peuvent avoir occupé d’autres fonctions, liées à la gestion et à l’analyse des données comme les Data Managers ou les Data Analysts.

  

Ingénieur ou ingénieure d’affaires (Technico-commerce)

Les ingénieurs d’affaires (en technico-commerce) commercialisent et accompagnent les clients, notamment dans la définition de leurs besoins. La promotion et la vente des produits et services, les rendent attractifs. Les services après-vente et le support auprès des clients font aussi partie de leurs missions. Dans le secteur numérique, les ingénieurs d’affaires peuvent avoir une formation commerciale ou technique (de type école  d’ingénieurs). Cela dépend le plus souvent du niveau de technicité du produit. Quelle que soit leur formation, ils devront néanmoins avoir une bonne compréhension des outils numériques, dont ils assureront la vente, afin de conseiller les clients dans leurs choix et usages. Ce métier utilise également des outils numériques pour automatiser des tâches et faire gagner du temps notamment dans la relation clients : des tablettes et des logiciels associés permettent d’éditer des devis en quelques minutes, les informations des clients et prospects sont automatiquement mises à jour et synchronisées sur tous les supports grâce à un logiciel CRM, la visioconférence permet de faire des présentations à distance…

 

Responsable e-commerce / marketing digital

Sédentaires ou itinérants, spécialistes de l’e-commerce ou du négoce international, les acheteurs et les vendeurs aiment d’abord leur métier pour la qualité des relations. Avec les clients, d’une part, mais aussi avec d’autres professionnels avec qui ils travaillent main dans la main : les spécialistes du transport, de la logistique et du contrôle qualité. Experts de leurs produits, toutes et tous racontent leur quotidien avec un vrai enthousiasme. Découvrez l’ensemble de ces métiers à travers 21 femmes et hommes motivés par les solutions à trouver et les défis à relever

  

Traffic manager ou Responsable du trafic 

Le ou la traffic manager a pour mission d’analyser, de suivre et de développer le nombre de visiteurs sur les sites qui relèvent de leurs missions. La maîtrise à la fois des outils marketing et du fonctionnement des applications web font partie de ses compétences.
L’expertise du référencement naturel (SEO – search engine optimization) et la gestion de campagnes publicitaires en ligne, sur les moteurs de recherche (SEA – search engine advertising), sur les réseaux sociaux, etc., est aussi nécessaire. Autre mission qui relève de sa profession : le pilotage des outils d’analyse et de suivi des résultats des sites et applications (tels que Google Analytics).